FOREMI

e-formation destinée aux enseignants des pratiques instrumentales issus du secteur public

Méthodologie de l’enseignement – Flûte
Par Julien Beaudiment

8 semaines
 

Introduction

 

Après de nombreuses années à enseigner au plus haut niveau, je me suis rendu compte qu’enseigner au Cnsm ne rimait pas souvent avec « l’élitisme du langage professoral ». J’essaye au quotidien d’employer un langage simple, compréhensible de toutes et tous, le tout en cassant quelques barrières et quelques mythes qui circulent depuis des générations. Il serait parfois plus aisé pour un instrumentiste à vent d’enseigner à un violoniste, là où tout peut se voir, se toucher, ou se sentir. Être professeur de flûte devient l’art d’enseigner l’invisible, d’enseigner des choses que l’on ne peut jamais voir de près, sauf si l’on est chirurgien, comme un larynx, ou un diaphragme par exemple. Ces ateliers consisteront à offrir un regard plus simple, plus efficace sur ce que le professeur de flûte doit transmettre au quotidien. 

 

Sommaire

 

1. La vocalise : pourquoi et comment? Du son à la voix
2. Le détaché : de l’attaque à l’articulation.

3. Le vibrato : une question de goût et d’air
4. Les résonateurs : ce qu’il se passe à l’intérieur de soi. 

5. L’anatomie des muscles respiratoires. 
6. Travailler la technique de la flûte. Éloge de la lenteur, de l’inventivité, et de l’organisation.

7. Le vrai travail du son filé. Souffler et économiser. 

8. Le répertoire moderne : travailler sa sonorité avec des techniques modernes et contemporaines.

 
  • Facebook - Grey Circle